La fièvre chez l’enfant

La fièvre est un motif de consultation très fréquent.

La température corporelle normale (comprise entre 36,5°C et 37,5°C) varie d’une personne à l’autre et au cours de la journée.

La fièvre est définie par une élévation de la température centrale au-dessus de 38°C, en l’absence d’activité physique intense.

La méthode de référence pour mesurer la température corporelle est le thermomètre par voie rectale.

La fièvre constitue un des moyens de défense de l’organisme contre les infections.

La signification de la fièvre dépend du contexte clinique, certaines maladies mineures entraînent des fièvres élevées, alors que certains états graves ne provoquent qu’une élévation modérée de la température.

La fièvre expose l’enfant à des complications comme les convulsions hyperthermiques et les deshydratations. Elle peut s’accompagner d’un inconfort (diminution de l’activité, de la vigilance, de l’appétit, des rapports sociaux, présence de céphalées…)

Principales causes de la fièvre chez l’enfant:

Fièvre aiguë

Fièvre chronique

Infections virales.

Infections bactériennes.

Coup de chaleur.

Certaines vaccinations (ex: coqueluche)

Intoxication médicamenteuse.

Maladies auto-immunes.

Cancers.

Infections chroniques.

Toute fièvre chez l’enfant nécessite une recherche de sa cause, ce qui pourra conduire à un traitement spécifique.

Cette recherche peut apporter des éléments importants pour le choix du traitement symptomatique en identifiant, par exemple, une contre-indication éventuelle à tel ou tel antipyrétique.