Hypertension artérielle: Comprendre, diagnostiquer et traiter.

Qu’est ce que l’Hypertension artérielle ?

L’Hypertension artérielle est définie d’une manière consensuelle par:

  • Une pression artérielle systoliques (ou maxima) ≥ 140 mmHg

et/ou

  • Une pression artérielle diastolique (ou minima)≥ 90 mmHg.

Pour porter le diagnostic d’Hypertension artérielle:

La pression artérielle doit être mesurée au cabinet médical.

Minimum deux mesures par consultation.

La mesure doit se faire au cours de trois consultations, sur une période de 3 à 6 mois.

La mesure doit se faire avec un appareil validé, un brassard adapté à la taille du bras et placé sur le plan du coeur.

Le patient doit être en position couchée ou en position assise depuis plusieurs minutes.

En cas de doute (Effet blouse blanche par exemple), le médecin peut utiliser:

  • L’auto-mesure.
  • La mesure ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures (MAPA)

Catégorie

Pression artérielle systolique

Pression artérielle diastolique

Optimale

<120 mm Hg

et

<80 mm Hg

Normale

120 – 129 mm Hg

et/ou

80 – 84 mm Hg

Normale haute

130 – 139 mm Hg

et/ou

85 – 89 mm Hg

HTA grade 1

140 – 159 mm Hg

et/ou

90 – 99 mm Hg

HTA grade 2

160 – 179 mm Hg

et/ou

100 – 109 mm Hg

HTA grade 3

180 mm Hg

et/ou

110 mm Hg

HTA systolique isolée

140 mm Hg

et

<90 mm Hg

Définition et classification des niveaux de pression artérielle

Au Maroc, L’hypertension artérielle sévère fait partie des 41 affections de longue durée (ALD) pour lesquelles l’assurance maladie obligatoire (AMO) assure une prise en charge.

L’hypertension artérielle est associée à un ou plusieurs facteurs de risque cardio-vasculaires dans 2/3 des cas:

13% des hypertendus sont diabétiques.
65,5% des diabétiques sont hypertendus.
Les obèses ont une HTA dans 58,1% des cas

Quelle est la cause de l’hypertension artérielle ?

Dans 90 à 95% des cas, l’hypertension artérielle est dite essentielle(sans cause déterminée).

Les facteurs de risque favorisant sont:

  • L’hérédité.
  • L’âge.
  • L’excès de poids.
  • L’excès de sel.
  • La sédentarité.
  • Le stress..

Plusieurs théories ont essayé d’expliquer la survenue de l’hypertension artérielle essentielle. On s’accorde actuellement de la considérer comme étant d’origine multi-factorielle.

Les autres causes pouvant occasionner une hypertension artérielle dite secondaire sont énumérées comme suit:

Atteinte du parenchyme rénal:

Il s’agit de la première cause d’hypertension artérielle secondaire. Plusieurs maladies peuvent être en cause: Glomérulonéphrites, néphropathies interstitielles, polykystose…

Causes endocriniennes:

Hyperaldostéronisme primaire (sécrétion inappropriée d’Aldostérone).

Syndrome de Cushing (excès de sécrétion du cortisol).

Phéochromocytome (tumeur bénigne ou maligne de la médullo-surrénale occasionnant une sécrétion accrue de catécholamines: adrénaline et noradrénaline).

Le syndrome d’apnée au sommeil:

Trouble du sommeil caractérisé par un arrêt du flux respiratoire (apnée) ou diminution du flux respiratoire (hypopnée)

HTA iatrogène:

L’hypertension artérielle peut être d’origine médicamenteuse, plusieurs familles thérapeutiques peuvent être incriminées:Sympathomimétiques,corticoïdes, anti-inflammatoires non stéroïdiens, dérivés de l’ergot de seigle.certains psychotropes, l’érythropoïétine, la ciclosporine, les stéroïdes anabolisants….

Causes exogènes:
Surconsommation de réglisse, Cocaïne.

Pourquoi traiter l’hypertension artérielle ?

Le but du traitement anti-hypertenseur est multiple:

  1. Réduire la mortalité et la morbidité cardio-vasculaires.
  2. Eviter l’évolution vers l’insuffisance rénale, chez les hypertendus non insuffisants rénaux (notamment chez le diabétique).
  3. Retarder l’insuffisance rénale chronique terminale chez les sujets initialement insuffisants rénaux.
  4. Réduire le risque de démence.

Comment traiter l’hypertension artérielle ?

La décision et la stratégie thérapeutique sont fondées sur le niveau de pression artérielle et le risque cardio-vasculaire global, évalués à partir de l’anamnèse (antécédents personnels et familiaux), de l’examen clinique et du bilan complémentaire.

Cette évaluation permet d’identifier les facteurs de risque, une atteinte des organes cibles et/ou une maladie cardio-vasculaire, cérébro-vasculaire ou rénale associée.

Les facteurs de risque cardio-vasculaire:
  • Âge > 50 ans chez l’homme et >60 ans chez la femme.
  • Tabagisme: tabagisme actuel ou arrêté depuis moins de 3 ans.
  • Antécédents familiaux d’accident cardio-vasculaire précoce.
  • Infarctus du myocarde ou mort subite, avant l’âge de 55 ans chez le père ou chez un parent de 1er degré de sexe masculin.
  • Infarctus du myocarde ou mort subite, avant l’âge de 65 ans chez la mère ou chez un parent de 1er degré de sexe féminin.
  • Accident vasculaire cérébral précoce (avant l’âge de 45 ans).
  • Diabète (traité ou non).
  • Dyslipidémie: Taux de LDL cholestérol ≥ 1,60 g/l et/ou Taux de HDL cholestérol ≤ 0,40 g/l

Autres paramètres à prendre en compte:

  • Obésité abdominale (périmètre abdominal > 102 cm chez l’homme et88 cm chez la femme).
  • Obésité (Indice de masse corporelle ≥ 30 kg).
  • Sédentarité.
  • Consommation d’alcool.
Le traitement de l’Hypertension artérielle comporte:

Des mesures hygiéno-diététiques recommandées chez tous les patients hypertendus quel que soit le niveau tensionnel, avec ou sans traitement pharmacologique associé.

Un traitement pharmacologique basé sur les anti-hypertenseurs.