La dysménorrhée: Comprendre pour mieux cerner.

La dysménorrhée constitue l’un des principaux motifs de consultation  (fréquence entre 40 et 90% selon les publications) et a un retentissement social important dans la mesure où elle constitue l’une des principales causes d’absentéisme scolaire et professionnel chez l’adolescente et la jeune femme.

La dysménorrhée est une douleur qui survient au moment des règles ou les précède de quelques heures. Elle se manifeste sous forme de crampes douloureuses dans le bas ventre.

Ces douleurs peuvent irradier dans le bas du dos et s’accompagner de nausée, vomissement, diarrhée et céphalée.

La dysménorrhée est dite:

  • primaire: lorsqu’elle débute à l’adolescence dans les mois ou années suivant les premières règles.
  • secondaire: lorsqu’elle apparaît ou s’aggrave à distance de la puberté

Une dysménorrhée primaire est presque toujours essentielle (sans cause apparente) tandis qu’une dysménorrhée secondaire a souvent une cause organique (lésions utérines, tubaires ou ovariennes)

Dysménorrhée primaire

Dysménorrhée secondaire

Âge

<25 ans

Entre 25 et 40 ans

Evolution

Stable, survient chaque cycle

s’aggrave

Signes d’accompagnement

Asthénie, céphalées, nausées, vomissements

Dyspareunie (=douleur lors du rapport sexuel) – Ménorragie (= règles abondantes) – douleur non cyclique

Moment

Avec les règles, ou précède quelques heures

Apparaît ou s’aggrave le 2 ème ou

3 ème jour des règles.

Tableau: Différences fondamentales entre dysménorrhées primaire et secondaire.

Le mécanisme de la dysménorrhée reste encore obscur. Toutefois, deux faits paraissent acquis:

1. La dysménorrhée ne s’observe que dans les cycles ovulatoires.

2. La dysménorrhée est liée à l’existence de contractions utérines douloureuses avec ischémie du myomètre (= baisse de l’oxygénation du muscle de l’utérus)

Le mécanisme le plus admis actuellement est schématisé comme suit:

Mécanisme physiopathologique des dysménorrhées primaires

L’évolution de la dysménorrhée primaire reste imprévisible. La disparition de la plupart des dysménorrhées primaires après les premiers rapports sexuels ou surtout après le premier accouchement reste inexpliquée.

Le Traitement fait appel aux anti-inflammatoires non stéroïdiens et aux antispasmodiques.


* Le cycle menstruel dure en moyenne 28 jours (durée très variable selon les femmes). Il se compose de deux phases séparées par l’ovulation:
-La phase folliculaire: avant l’ovulation.
-La phase lutéale: qui commence après l’ovulation et dure jusqu’à l’arrivée des règles.